La vie, les émoticônes et autres machins symboliques

Je vous l’ai peut-être déjà raconté, mais il fut un temps, dans ma ville natale de Québec, où j’étudiais avec un certain sérieux la sémiologie. La directrice de mon premier projet de mémoire en était spécialiste et au baccalauréat en littérature, je m’étais spécialisé en narratologie. La forme, la structure, le sens, je ne pensais qu’à cela.

Qu’est-ce que la sémio et les émoticônes viennent faire dans tout cela. On ne se refait pas. Je cherche du sens partout et dans la vie en particulier. D’où, très certainement le fait que la fonction publique n’était pas pour moi, car trop souvent le sens, surtout le bon, y fait gravement défaut. Mais, je m’égare. Or, ce qui me saisit ces jours-ci, c’est ce monde de nouveaux signes qui a envahi nos communications et semble en constante mutation. Les signes mal-aimés du clavier comme le < ou @ voire le ? se retrouvent partout pour créer de nouveaux symboles et censément ajouter du sens.

Alors que je vois déjà des symboles partout, des signes dans tous les événements, cette couche de sens supplémentaire m’énerve un peu. Les hihihi, hahahaha, l0ll et autres me rendent perplexe. La plupart du temps je ne le dis pas. Je consulte en secret le Urban Dictionnary et je me dis que si, par malheur, je devais dormir pendant quelques mois, je me réveillerais dans un monde écrit que je ne pourrais plus comprendre.

Je me demande alors à quoi j’aurais rêver et quel sens tout cela aurait…

Une réponse pour “La vie, les émoticônes et autres machins symboliques”

  1. Merci pour ce lien vers ce dico épatant! Hilarant! Quant au reste de ce que tu écris, il nous est pratiquement impossible de nous faire la moindre idée de l’évolution des signes depuis la nuit des temps, mais même plus près de nous, leur évolution durant le XXe siècle jusqu’à maintenant. Fulgurant.

Les commentaires sont fermés.