Éclaboussures à la piscine…

Je fréquente assidument la piscine du parc Kennedy à Outremont. Or, je ne sais pas ce qui s’y passe cette année, mais je remarque des choses bizarres. D’abord, chaque fois que je paye mon entrée, le caissier, soit n’entre aucun montant (ce qui ne doit pas faire des caisses très faciles à calculer en fin de journée) ou encore, comme aujourd’hui, il poinçonne un montant différent de ce que je paye (soit une entrée à 3 $ alors que je verse 5.25$). Est-ce volontaire ? Est-ce de la négligence ? Je ne saurais dire. Si c’était la seule chose un peu trop relâchée, je ne m’en formaliserais pas.

Or, en après-midi, il y a toujours beaucoup d’enfants et des groupes d’autistes avec leurs moniteurs. J’y suis allée si souvent que je reconnais certains des enfants autistes. Aujourd’hui, c’était le camp autiste qui visitait la piscine, avec les habitués et plein de nouveaux.  Tout va toujours rondement, mais là, au moins deux des jeunes monitrices étaient si énervées qu’elles ont rudoyé trois ou quatre baigneurs dont une mère et son bébé. Une des filles a dit à la ronde, en parlant de l’adolescente sous sa responsabilité : « je ne peux rien garantir, elle est nerveuse ». Ouin, ça commençait bien. Une jeune mère anglophone pataugeait avec un tout petit bébé, elle n’a donc pas compris. La fille lui a donc asséné un, «take your baby and go!  Ok?», en ces mots très exactement. Puis, elle a dit à sa collègue à voix haute, « y’en a qui comprennent pas vite ». Je n’en revenais pas. Et, tout cela devant les jeunes moniteurs de la piscine.

Y’a-t-il un adulte dans la salle qui supervise toute cette affaire?

2 réponses pour “Éclaboussures à la piscine…”

  1. J’y suis allé, à ta piscine. Moi aussi, j’ai trouvé les employés plutôt louches. Disons que l’interprétation des tarifs était plus que variable. J’invite la Ville à vérifier ça.

  2. Bah, tu sais des ados pas surveillés c’est ça que ça donne. T’en a un à la maison, tu sais qu’il faut leur donner des consignes claires et faire un spot-check de temps à autres… Sinon, ils combient, ils niaisent etc.

Les commentaires sont fermés.