5 conseils pour rater sa cible sur Twitter !

Pour utiliser les réseaux sociaux à des fins de réseautage personnel ou professionnel ou encore pour développer une stratégie de relations publiques numériques, il y a quelques éléments à ne pas négliger pour optimiser sa communication. Pourtant, certains s’obstinent à improviser, quand il existe tellement de bons conseils à portée de clavier. Mais au fond, chacun est libre de déraper à sa guise… Si c’est l’effet recherché, tant mieux, sinon faites le contraire de ce qui est dit ici…

1. Avoir un profil confus
Lorsque que vous vous présentez à un nouvel abonné, pas question de faire de la façon. Vous utilisez une bio minimale voire fantaisiste, pour vous assurer que l’objet de votre attention ne sache aucunement qui vous êtes ou ce qui vous amène à le suivre. Ensuite, n’oubliez pas de vous offusquer qu’il ne vous suive pas en retour. N’allez surtout pas mettre une photo claire, donner en quelques mots vos intérêts ou encore un lien vers un blogue ou un site de présentation comme LinkedIn ou About.me

2.Ignorer l’étiquette
Comme tout cercle social dans lequel on souhaite se tailler une place, il faut prendre le temps de connaitre les codes de communication des réseaux… Un outil comme Twitter est assez facile à utiliser, mais pour bien communiquer il faut comprendre le fonctionnement des réponses avec le @, des #mots-clics (ou hashtags) et du suivi des conversations. Mais bon si votre but est toujours de manquer votre cible, vous allez foncer partout, sans trop comprendre et au besoin après avoir froissé quelques personnes en répondant à tort et à travers, vous pourrez dire que les gens sur les médias sociaux sont fermés d’esprit et n’acceptent pas les nouveaux. Et encore là, surtout n’allez pas lire comment fonctionnent les codes de communications de Twitter, sinon ça risquerait de bien marcher 🙂

3. Abuser de l’attention de vos abonnés
Pour vraiment ennuyer vos abonnés, il y un conseil infaillible : à chaque jour, programmer pour une diffusion ultérieure vos 12 tweets promotionnels en prenant soin de mentionner quelques influenceurs à la volée dans vos messages. Comme tout est préprogrammé, vous serez ailleurs au moment de la diffusion et cela vous évitera d’avoir à leur répondre quand ils vous demanderont pourquoi vous les interpelez deux ou trois fois… En fait, comme vous aurez programmé beaucoup de messages, ils seront comme autant de bouteilles jeter de la mer : c’est-à-dire sans espoir de réponse réelle et surtout de conversation possible.

4. Insister pour qu’on vous suive, qu’on vous retweete etc.
Le retweet ou republication d’un message a très souvent un sens pour celui qui le fait : il veut souvent soit endosser ce message, soit y ajouter son grain de sel ou parfois porter à l’attention de son groupe une déclaration qu’il n’approuve pas. Dans ce contexte, pour vraiment rater sa cible, il suffit de viser tous les influceurs qu’on connait sans égard à leurs intérêts et d’essayer de les utiliser comme canal promotionnel gratuit. Ils adorent ça. Et plutôt que d’engager la conversation avec les gens intéressants, suffit de les pinailler allègrement à coup de « suivez-moi s.v.p. », ça aussi ça marche assez bien… Pour rater sa cible, cela s’entend. Sinon, on peut aussi transposer ce qu’on connait de la vraie vie sur le web et faire comme dans un cocktail : on parle, on échange et plus si affinités.

5. Faire sa thérapie en ligne
La tactique est bien simple, il suffit de s’épancher sur les réseaux, de se défouler et de s’assurer qu’on envoie paitre ceux qui trouvent cela fatiguant. Ensuite, on continue tout de go à se comporter en vedette et dès que quelqu’un parle d’un sujet semble lié à son profil, on se défend, on attaque et on ne gêne pas pour faire des commentaires rageurs à la moindre provocation (ou perception d’une provocation…). Et si on vous trouve agressif, vite il faut recourir à la carte de la victimisation : je souffre et on m’empêche de m’exprimer en plus… La plupart verront clair dans cette tactiques, mais n’en diront rien 😉

* Ce billet est une mise en texte d’une diapo que je présente dans certaines conférences sur les RP 2.0

21 thoughts on “5 conseils pour rater sa cible sur Twitter !

  1. Ping : Etolane
  2. Ping : Nicolas Roberge
  3. @cfd Merci du rappel, j’ai commencé à mettre en forme quelque chose, mais faudrait que je m’y mette sérieusement 😉

  4. Ping : Alexandra Diaz
  5. Ping : Agence Bunji
  6. Ping : Julie Philippon
  7. Ping : Alhena
  8. Ping : Michelle Bleu
  9. Ping : Natalie
  10. Ping : Nathalie Nassif
  11. Ping : BenJ Johnson
  12. Ping : BenJ Johnson

Comments are closed.