Le lien entre le web et la lithographie sur pierre? Y’en a pas!

Je suis toujours surprise des préjugés ou stéréotypes que ceux qui s’opposent farouchement au web aiment défendre à-propos de ceux qui se passionnent pour le web et les réseaux sociaux. Je préfère les livres, le papier, me dit-on parfois, comme si l’un excluait l’autre. Je pourrais insister que je lis aussi des livres de papier, que je peins et je dessine sur des supports de bois, de papier et de toile, à quoi bon, je suis classée.

Mais vous qui me lisez êtes probablement aussi hybrides que moi, je peux donc vous surprendre avec mon nouveau hobby : la lithographie sur pierre. J’en rêvais depuis 10 ans et enfin je m’y mets. L’idée initiale et son achèvement, l’impression sur papier japonnais, sont séparés par quelques 25 étapes qui requièrent patiente et minutie. De quoi me mettre à l’épreuve oui.

Les premières étapes…

L'esquisse sur la pierre, après quelques heures de ponçage de cette lourde pierre.
L’esquisse sur la pierre, après quelques heures de ponçage de cette lourde pierre.

 

Encore 3 heures plus tard, après le montage au crayon, le grattage à la lame et le passage à la gomme arabique additionnée d'acide nitrique.
Encore 3 heures plus tard, après le montage au crayon, le grattage à la lame et le passage à la gomme arabique additionnée d’acide nitrique.