Risotto avec crevettes pimentées

C'est dans l'assiette, à table ... Et on se verse un autre verre de vin!
C’est dans l’assiette, à table … Et on se verse un autre verre de vin!

Le risotto est mon comfort food de prédilection. J’ai mis des années à apprendre comment le faire pour le réussir à tout coup. J’ai consulté ma famille, mes ami(e)s et, depuis une dizaine d’années, je le fais littéralement à toutes les sauces. Au canard et porcini, au fromage bleu et vin blanc, au homard et asperges en saison et, quand j’ai des amis végétariens à ma table, je le prépare avec un bouillon de légumes et les accompagnements des meatlovers sont préparés à part.

Ingrédients pour deux :

  • 1 tasse de riz arborio (c’est important d’avoir le bon riz à grain rond)
  • 1 oignon moyen coupé en petits dés (une moitié va dans le riz l’autre dans les crevettes)
  • 2 ou 3 gousses d’ail au goût
  • du piment broyé (pour les crevettes nous avons utilisé du Sambal Olek)
  • 1 citron (ou jus de citron)
  • Des cèpes séchées ou porcini (environ deux cuillers à soupe)
  • Du chorizo coupés en dés pour ceux qui aiment leur bouffe bien relevée. Le chorizo se marie super bien aux crevettes (les meilleurs sont fabriqués rue de Bullion sur le Plateau et vendus partout au Canada, mais à MTL on le trouve chez Soares et fils sur Duluth ou chez Bonanza sur Jean-Talon dans Anjou). On pourrait utiliser de la pancetta, un salami gras ou une autre viande froide.
Le jus des porcini... qui servira ici à mouiller le riz.
Le jus des porcini… qui servira ici à mouiller le riz.
  • Une ou deux pincées de marjolaine séchée
  • Quelques pincées de sel au goût
  • 4 cuillers d’huile d’olive
  • 6 ou 7 crevettes moyennes par personne
  • 3 fois ou plus la quantité de riz en liquide (1 tasse de vin blanc, 1 tasse de bouillon et une tasse de liquide venant des porcini qu’on a mis dans l’eau chaude)

 

Pour faire le risotto (à vos cuillers de bois, on reste actif 30 minutes!)

Le riz commence à boire... Nous aussi.
Le riz commence à boire… Nous aussi.

Dans une poêle bien réchauffée, mais pas brûlante (ça doit tout juste rissoler), on lance le chorizo et l’oignon (si vous ne faites pas de crevettes, ajouter votre ail à ce moment). Votre liquide est à portée de main, prêt à être utilisé dès que le riz en demandera…

Sitôt l’oignon transparent, on baisse le feu à chaleur médium, on ajoute le riz, on mélange le tout et le fun commence… On ajoute un premier jet de liquide (environ une demie-tasse) autour du poêlon et aussitôt on mélange délicatement pour le répartir dans le riz.

Une amie ne mélange son risotto que dans le sens des aiguilles d’une montre. Perso, j’y vais à l’intuition. Ce qu’il faut c’est s’assurer que le riz absorbe le liquide également.

On répète, en ajoutant aussi à mesure des louches du liquide des porcinis avec les champignons maintenant hydratés.

Au bout d’une trentaine de minutes, tout le liquide devrait y avoir passé et vous verrez à mesure votre riz changer, passé de blanc à presque transparent. Sous la dent, il sera juste ferme. C’est donc prêt. On retire du feu.

Si vous êtes seul, les crevettes peuvent être faites avant, sinon, votre douce moitié les fera pendant que vous surveillez le risotto.

Les crevettes pimentées

On jette dans un poêlon réchauffé deux cuillers d’huile d’olive, une poignée de chorizo en dés, on ajoute les oignons et quelques gousses d’ail pressées ou émincées… Quand le tout commence à dorer, on ajoute les crevettes, la pâte de piment et un premier trait de jus de citron. On mélange et on cuit en rajoutant un peu de citron pour lier le tout. Encore là, c’est prêt quand vos crevettes sont à votre goût…

On met le risotto dans un plat de service, les crevettes dessus et on sert avec un bloc de parmesan pour agrémenter le tout.

Pis on se verse un verre de vin, chin gang!