Suite et fin du dossier Chiasson-Filion

Vous me voyez désolée de ce long congé, mais la vie exige parfois que je délaisse le clavier pour des activités extérieures… Cela dit, vous avez sûrement entendu ou lu un résumé du jugement du procès qui opposait Sophie Chiasson à Jeff Filion. Sophie a gagné et le message est devenu clair : si un animateur insulte quelqu’un ou s’acharne à diffamer une personnalité plus ou moins publique – Sophie sera peut-être une vedette, mais elle ne l’était pas avant – cette personne a la possibilité de défendre sa réputation et d’obtenir réparation.

Je vous offre donc le commentaire qu’un ami de Québec a fait sur ce sujet :

Retour sur le dossier CHOI-CHIASSON: Radio-Canada, TVA et Quebecor vivent un orgasme perpétuel depuis la décision du juge Alain qui a condamné GENEX à verser un dédommagement de 340,000 dollars à Sophie Chiasson. Ça trippe assez fort dans les médias depuis la déconfiture de CHOI – ne leur demandez pas de commenter ou analyser froidement un tel évènement que les adversaires politiques et médiatiques de CHOI ont probablement célébré au champagne! – comme s’il n’y avait rien d’autre à couvrir dans les médias par les temps qui courent (Commission Gomery, scandale politico-financier). Ma blonde a lancé une expression terrible sur le phénomène: LA RADIO RÉALITÉ. Les journalistes et les médias ne parlent que d’eux-mêmes et réussissent à faire croire au bon peuple que c’est ça, l’actualité.

Un bien petit monde, celui des médias. Ennuyant, incestueux et égocentrique.

Merci à M. Brindamour…