La vie qui passe : mon vieux chien

Scooby qui a toujours l'air d'un petit jeune à gauche. Dans l'ombre, Mlle Jordie qui vieillit bien malgré sa personnalité spéciale.

J’ai souvent raconté sur ce blogue comment mon deuxième chien, Scooby Doo, était arrivé dans ma vie. C’était en 2002, j’avais déjà Jordie depuis quelques mois et je voulais adopter un autre Basenji par l’association Basenji Rescue.

J’ai choisi M. Doo et postulé pour son adoption. Il avait censément 1 an, et sa date de naissance sur le formulaire était 02-02-09, donc le 2 février 2002. Quelques années plus tard à Ottawa, le vétérinaire a décidé de lire la puce qu’il a au cou. À ma grande surprise, les inscriptions étaient en espagnol et la date se lisait ainsi 02/9/99, ce qui ressemble à 2 septembre 1999. Cela venait confirmer les doutes du vétérinaire sur l’âge de mon chien, comme la provenance de certains signes qu’il avait repéré : des coupures profondes sur les orteils et une peur des cordes et des fils, typiques des chiens nés dans des fermes à chiens. Scooby avait pourtant été acheté pour 75 $ dans un pet-shop et la famille qui l’avait ainsi acquis était persuadé qu’il avait 6 mois au moment de l’achat. Il faut dire qu’il était maigre, sous-développé et traumatisé au point d’avoir peur de tout.

Je vous raconte tout cela, car depuis quelques mois mon bonhomme montre des signes de vieillesse. Au départ, je ne faisais pas le lien. Il se réveillait parfois la nuit en grognant ou en jappant (les basenjis jappent rarement), il mettait un certain temps à reconnaître ses humains préférés, comme mon père et il «s’échappait» plus souvent dans la maison.  Après une petite chirurgie banale, il a été ébranlé plus longtemps que prévu. J’avais voulu ignorer ce que le vétérinaire m’avait dit sur son âge, mais mon bonhomme si mal parti dans la vie aura vraisemblablement 12 ans. Cette réalité me rattrape et ça me brise le cœur. Lui, il n’en sait rien…

6 thoughts on “La vie qui passe : mon vieux chien

  1. Non, tu sais ce que c’est… Il faut juste être attentif… Et 80 % du temps il est heureux.

  2. Je comprends tellement. Kayla a été une « jeune » chienne dans sa tête jusqu’à son départ le 20 janvier dernier. Par contre, elle avait des problèmes avec ses pattes pendant les derniers mois, plus de difficultés à se lever car elle faisait de l’arthrite dans ses articulations et qu’elle avait un cancer à la hanche que je ne soupçonnais pas. Son moral, lui, était toujours très bon. C’était une chienne qui aimait la vie! Ces jours-ci c’est ma mère qui commence à montrer des signes de vieillissement. La tête est toujours là à 100%, mais la mécanique, elle, commence à avoir des ratées, et pas mal souvent. Ça l’inquiète, moi aussi. Vieillir fait partie de la vie, mais ce n’est pas toujours facile à accepter, que ce soit pour un animal ou un humain.

  3. Nath, je sais que tu as vécu ça : voir son chien vieillir tout d’un coup, à notre grande « surprise ». C’est vrai que ça nous ramène à nos proches, à la maladie et au temps qui passe.

  4. J’ai vécu les mêmes émotions avec Chanelle. Leur durée de vie est bien courte par rapport à la notre. Encore maintenant elle me manque. Profites bien du temps qu’il est là. Pensées…

  5. Merci! Oui, on s’amuse bien quand même, il me surprend encore pas sa jeunesse, mais il est plus fragile qu’avant…

Comments are closed.