Billets les plus lus en 2015 : à quoi sert un blogue?

En janvier, cela fera 14 ans que j’entretiens ce blogue. Il a changé d’URL quand j’ai acheté cheznadia.com, de gestionnaire de contenu, passant de Radio UserLand à WordPress, puis d’hébergeur, déménageant de chez Funio (autrefois iWeb) pour se loger chez Evollia. Cela dit, mes archives jusqu’en 2002 sont bien là pour témoigner de la démarche réflexive, de l’outil pédagogique (pour soi et pour autrui puisque des professeurs recommandent certains billets à leurs étudiants) et du passe-temps que constitue la création, le développement et le maintien d’un blogue.

Grâce à ce besoin de participer à la mouvance des blogues, j’ai dû apprendre au départ les rudiments du html, puis de la mise en page Web et de la gestion des url, des serveurs etc. Dans le processus, je me suis aussi familiarisée avec quelques plateformes d’analyse de la performance des sites Web et je suis mes propres résultats (comme ceux de mes collaborateurs) grâce à Google Analytics. C’est aussi grâce à mon blogue que j’ai compris la synergie entre les médias sociaux et un ou des sites Web.

Donc, voici ce qui ressort des billets les plus lus en 2015 sur mon blogue :

Sans grande surprise, ce billet de 2010, très personnel relatant une expérience avec une personne (un archétype devrais-je dire) qui demande souvent trop d’énergie à son entourage revient encore parmi les plus consultés et lus (puisque chaque utilisateur y passe en moyenne 6 min).

Ces vampires qui vous sucent de l’énergie

L’année 2015 a commencé par un événement fracassant qui allait malheureusement donner le ton à de nombreux événements : l’assassinat des dessinateurs et des employés du Charlie Hebdo. Sous le coup de l’émotion, j’ai décidé de faire moi aussi un petit dessin.

Les dessinateurs du Charlie Hebdo accueillis par le Prophète…

En 2015, je publiais un article dans la revue de théâtre Jeu, intitulé Les réseaux sociaux au théâtre : créer et communiquer. Comme mon texte n’a pas été offert en version numérique, je l’ai publié en version intégrale sur mon blogue et l’intérêt était certainement là, puisque les lecteurs ont passé plus de 6 min à chaque visite sur cette page.

Avec surprise, ce billet de 2010, qui avait aussi été l’objet d’une chronique à l’émission de Mario Dumont à V Télé, figure toujours parmi les plus lus et il est encore partagé sur les réseaux sociaux, ce qui témoigne de l’intérêt de garder un archive de ses réflexions.

Les réseaux sociaux à l’école : interdire ou éduquer?

Un billet de relations publiques suit : écrit en 2015, il donne trois conseils pour faire passer son message à l’ère du Web et des réseaux sociaux. En bonus, un titre de billet qui marche bien sur les réseaux 😉

3 éléments à considérer pour faire passer son message