Le blogueur d’opinion en 2016 : devenir une vedette grâce à ses idées…

Vous souhaitez être un blogueur d’opinion (pas besoin d’en avoir de bonnes, suffit d’en avoir ou d’essayer même). Cela dit, la stratégie pour se faire connaître est facile à maitriser, Martineau en fait la démonstration souvent, il suffit de s’armer (de mauvaises idées ou juste d’idées idiotes) puis on saute à pieds joints :

1. Première étape, vous écrivez un texte avec des propos à l’emporte-pièce qui vise un type de personne (disons celle qui n’a pas d’auto), la catégorise, la traite de vieux-jeu, de gauchistes-écolo, de taré. Parce que, vous connaissez des gens qui n’ont pas d’auto qui sont vieux-jeu-écolo-taré, donc les autres doivent aussi l’être. – NDLR Point besoin de parler de syllogisme ici, c’est trop complexe pour la peine.

2. Quand les vieux-jeu-tarés-gauchistes-écolo se fâchent ou dénonce l’absurdité de vos jugements, jouez la vierge offensée qui s’exprimait juste parce que. Oui, «parce que».

3. Comme tout débat sur le Web attire des trolls violents qui sans plus réfléchir feront des menaces physiques (c’est inévitable encore plus si vous êtes de sexe féminin), vous serez menacé.

4. Utilisez les menaces et les insultes pour vous montrez investi d’une mission de vérité que nul ne pourra entraver. Au besoin, parlez de‪#‎jesuischarlie‬, tsé, pourquoi pas rendu là.

5. Vous voilà une vedette de l’opinion ridicule non-fondée, les médias en ont toujours besoin, surtout pour les «slow-news day», alors l’avenir vous appartient!

Bravo!! À vous les « whouah » les « j’adore » et les « j’aime ».

Il y a un mode d'emploi pour tout, même pour dominer le monde avec le 2.0.

Il y a un mode d’emploi pour tout, même pour dominer le monde avec le 2.0.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image : http://deceth.com/open-evil/