Les brides et les bribes du discours

Je souris toujours lorsque quelqu’un me parle des « brides » d’une conversation entendue dans le bus. Je trouve un peu moins amusant de lire dans Le Devoir que l’ex-directrice des pages culturelles de la dite publication « évoque – entre autres choses – des brides de son enfance. Qu’on se le dise, le mot bribe désigne un morceau, une parcelle ou un fragment alors que bride est le nom de la courroi du cheval. On peut courir à bride abbatue, attacher les brides de son chapeau, mais même en relâchant la bride, on ne raconte pas de brides de son passé…